Le crieur public

1-1.png

Actualité : résidence pour la création du spectacle "Et j'ai crié, crié-é"
http://www.mjcstjust.org/actions-culturelles/artistes-en-residence-festival/

Le crieur public a fait 60 criées depuis 2019 pour : la MJC et les 2 centres sociaux de la Duchère, le festival d'Art et d'Air, la mairie du 9e Lyon (10 criées), l'Ehpad Les landiers de Bron, la Mjc O'Totem de Rilleux-la-Pape (2 criées), pour la Maison du projet du 9e Lyon, pour les journées du patrimoine de la Maison du projet Part Dieu (Grand-Lyon)

crieur-3-.jpg
La tradition
Le crieur public existe depuis l’Antiquité.
Il retisse le lien social : Aujourd’hui il se révèle vital pour briser l’isolement paradoxalement généré par les réseaux sociaux et le télétravail grandissant.
Il est au service du bien commun, de l’intérêt général

Comme il occupe l’espace public, qui appartient à tous, il doit fédérer.

En criant et prenant possession de la rue il libère également la parole des habitants qui lui répondent et se mettent à crier, eux aussi !

mots-copie.jpg

En-tête 2

Interpeller avec humour !
Il donne de la couleur aux campagnes de sensibilisation (mesures sanitaires, sécurité routière, grands projets, mesures écologiques, égalité Homme-Femmes). Il crée l’enthousiasme et l’intérêt là où les brochures laissent les passants indifférents qui lui répondent en criant !
crieur-duchecc80re2-1-e1607011272291.jpg
article-le-progrecc80s-crieur-public-acc80-la-duchecc80re-lyon.jpg

article du Progrès sur les criées publiques bimensuelles à La Duchère, Lyon (02/02/2021).

 

La criée publique, comment ça marche ?

Le crieur public récolte les textes qui lui sont donnés (événements,

fêtes, foires, séances de cinéma, etc.). Il peut les modifier pour qu’ils soient «

criables » : ils seront plus vifs, brefs, percutants, concis. Il peut récolter aussi les

messages des habitants (avec un long et patient travail en amont) : voisins,

résidents ou passants les déposent dans des boites aux lettres ou par internet

ou alors encore les lui glissent à l’oreille en direct dans la rue. Il les crie ensuite

à la cantonade.

Il peut refuser de crier des messages qui lui semblent insultants ou discriminatoires.

Il peut donner un rendez-vous à heures fixes ou se déplacer (à pied ou à vélo) à la rencontre des publics.

crieur-mission-duchecc80re.jpg
20210114_153737.jpg

La criée publique est une performance tout-terrain qui peut se faire partout : sur un marché, dans la rue, une école, dans un salle, sous un immeuble, dans une Ehpad, à pied ou à vélo. Tant que la voix n’est pas couverte (par le moteur des voitures, un vent violent ou une musique trop forte), la criée peut se faire.

Un public de deux personnes est déjà un public. Pas besoin d’une foule pour Crier (même si c’est bien mieux!).

La criée est un spectacle

Possibilité d’inviter d’autres crieurs, ou artistes pour accompagner la criée : musicien, chanteur, clown.

 

Les habitants peuvent également dévoiler leur talent à cette occasion.

Il peut intégrer au texte lu, des chansons, des plaisanteries ou des charades pour diversifier la criée.

jep21-10.jpg

Et la mairie du 9e parle des criées en juin 2021 : ici